samedi 13 février 2016

Politique - Conseil général du 11 février 2016

Les conseillers se sont retrouvés tel qu'habituellement dans la salle Cottencher (Source : Rochefort-News, archives)
Le Conseil général s'est réuni en séance ce jeudi 11 février afin d'approuver le budget de fonctionnement 2016 de la Commune, modifié suite à récente la fusion entre Brot-Dessous et Rochefort. Un processus de révision du Règlement général de Commune a également été entrepris.

Dans son rapport, la commission financière a appuyé un budget de fonctionnement de la nouvelle entité débouchant sur un excédent de revenus de CHF 85'000.-. Un résultat d'autant plus positif dans la mesure où il comporte plusieurs dépenses extraordinaires à hauteur de CHF 87'000.-, dont le remplacement des radiateurs du Bâtiment communal polyvalent (CHF 30'000.-).

A noter l'important montant inscrit au rang des investissements 2016 (1.8 million), qui nécessitera un emprunt de 1 million. A ce propos, le Conseil communal constate "quelques décalage des dépenses d'investissements en regard du programme de législature" mais explique que "la ligne - rappelons-le ambitieuse mais réaliste - fixée par ce dernier est suivie". Finalement et toujours en conséquence de la fusion, la fortune communale sera sensiblement augmentée à 3.9 millions au 31 décembre 2016 (3.07 millions fin 2015).

Plus tard dans la soirée, les conseillers ont dû se prononcer pour la désignation d'un organe de révision des comptes communaux, qui sait tenir compte des nouvelles bases légales en matières de gestion des finances pour le canton, telles que décrites par la loi sur les finances (LFinEC). C'est finalement la société Fiduciaire Soresa SA de la Chaux-de-Fonds qui a été retenue par le Conseil communal, suite à un appel d'offre. Une décision entérinée par les conseillers généraux.

Le Conseil général a décidé de reporter le point suivant de l'ordre du jour, qui visait la création d'une commission chargée de la révision du Règlement général de la Commune (RGC). Cette commission, qui aura pour tâche d'actualiser le règlement communal au vu des remarques émises à son encontre ces dernières années, sera finalement constituée en juin prochain, suite aux élections communales.

Finalement, conséquence des problèmes de mobilité rencontrés depuis l'introduction du nouvel horaire CFF en décembre 2015 (nombreux retards de la ligne 120 notamment), une 'commission mobilité' a été créée. Celle-ci est constituée de 5 membres : Gabriel Di Giusto (PLR), Jean-Luc Naguel (Les Verts), Nathalie Fahrni (GER), Pascale Débieux (sans parti) et Francis Bottge (PLR).

Retrouvez le procès-verbal du Conseil général du 11 décembre 2015 ici.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire