samedi 5 juin 2021

Restauration / Suite de la réouverture des établissements de la Commune et aux abords immédiats

 

Eco-Hôtel l’Aubier, Montezillon 

Le Restaurant de l’Aubier est ouvert tous les jours

de 09h00 à 18h00.

Le soir ouvert uniquement pour les clients de l’Hôtel







La présente publication a pu être réalisée grâce à la participation des deux partenaires suivants. Merci de les soutenir, Vous pouvez consulter leurs sites internet en cliquant sur les liens ci-après: Favre excursions et voyages, Rochefort  et Hôtel-Restaurant de la Tourne. Merci de les soutenir. Par ailleurs la page Facebook des Voyages Favre peut être consultée en cliquant ici et celle de l’Hôtel‑restaurant de La Tourne peut être consultée en cliquant ici.

dimanche 30 mai 2021

Restauration / Réouverture des établissements publics sis sur le territoire de la Commune de Rochefort ou au abords immédiats

Bien chers habitants de la Commune de Rochefort et des environs,

Que voilà une très bonne nouvelle, la réouverture des établissements publics.

Consultez les deux pages ci-dessous qui donnent plus de précisions à ce sujet.



La présente publication a pu être réalisée grâce à la participation des deux partenaires suivants. Merci de les soutenir, Vous pouvez consulter leurs sites internet en cliquant sur les liens ci-après: Métairie du Grand-Coeurie, Rochefort et Biosem, à Chambrelien.


vendredi 28 mai 2021

Second livre sur Roger Federer

! ! !   Le projet de livre (296 pages) est consultable ! ! !


Bien chers amis du tennis, de Roger Federer en particulier,

Voici les dernières nouveautés concernant la parution qui m’enchante tant, celle du second livre sur la carrière du « Maître » Roger Federer » dont je rappelle ici qu’il m’a personnellement donné son autorisation pour la publication de l’ouvrage.

Le projet actuel, de 296 pages, imprimé et relié, est consultable dans les deux établissements publics suivants :

Le Restaurant des Communes à Rochefort


L’Hôtel-Restaurant de La Truite à Champ-du-Moulin.

 

Par ailleurs, j’invite tous (toutes) les intéressé(e)s qui ne l’auraient pas encore fait à remplir et expédier (en ligne) le bulletin d’inscription qui se trouve sur le site, à l’adresse suivante:

https://rf-fan.com/#Formulaire.

 

Vous trouverez ci-dessous quelques extraits de cet ouvrage. Au plaisir de vous lire et merci d’avance.

 

Afin que vous vous rendiez compte de son contenu, vous trouverez ci-après la liste des chapitres de la table des matières de l'ouvrage ainsi que des extraits du livre:


- Résumé et biographie

- Les années de carrière 2011- 202?

- Palmarès, résultats et statistiques dans les                                         principales compétitions

                                                                                                                                              

Les 20 Grands Chelems en photos

1)  En 2003 à Wimbledon, Federer bat Mark Philippoussis             (Aus)  7-65, 6-2, 7-63

2)  En 2004 à l’Australian Open, Federer bat Marat Safin               (Rus)  7-63, 6-4, 6-3



3) En 2004 à Wimbledon, Federer bat Andy Roddick (USA)          4-6, 7-5, 7-63, 6-4



4)  En 2004 à l’US Open, Federer bat Lleyton Hewitt (Aus)             6-0, 7-63, 6-0


 

 5)   En 2005 à Wimbledon, Federer bat Andy Roddick                     (USA) 6-2, 7-62, 6-4



6)   En 2005 à l’US Open Federer bat Andy Roddick (USA)            6-3, 2-6, 7-61, 6-1




7)   En 2006 à l'Australian Open, Federer bat Marcos           Baghdatis   (Chy)  5-7, 7-5, 6-0, 6-2



8)    En 2006 à Wimbledon, Federer bat Rafael Nadal (Esp)      6-0, 7-65, 62-7, 6-3



9)   En 2006 à l’US Open, Federer bat Andy Roddick (USA)  6-2, 4-6, 7-5, 6-1



10)  En 2007 à l’Open d’Australie, Federer bat Fernando                   Gonzalez  (Chi) 7-62, 6-4, 6-4



11)  En 2007 à Wimbledon, Federer bat Rafael Nadal (Esp)        7-67, 4-6, 7-63, 2-6, 6-2



12)  En 2007 à l’US Open, Federer bat Novak                              Djokovic (Srb)  7-64, 7-62, 6-4



13)  En 2008 à l’US Open, Federer bat Andy Murray (GB)           6-2, 7-5, 6-2

                                


14) En 2009 à Roland Garros, Federer bat Robin                 Soderling (Sue) 6-1, 7-61, 6-4


 

15)  En 2009 à Wimbledon, Federer bat Andy Roddick                       (USA)  5-7, 7-66, 7-65, 3-6, 16-14



16)    En 2010 à l’Open d’Australie, Federer bat Andy Murray             (GB)  6-3, 6-4, 7-611



17)  En 2012 à Wimbledon, Federer bat Andy Murray (GB)          4-6, 7-5,  6-3, 6-4



18) En 2017 à l’Open d’Australie  Federer bat Rafael             Nadal (Esp)  6-4, 3-6, 6-1, 3-6, 6-3



19)   En 2017 à Wimbledon, Federer bat Marin Cilic (Cro)    

        6-3, 6-1, 6-4



20)   En 2018 à l’Open d’Australie, Federer bat Marin Cilic           (Cro)  6-2, 65-7, 6-3, 3-6, 6-1



Victoire de la Suisse contre la France 3-1 lors de la Finale de la Coupe Davis 2014                                                              (21-23 novembre à Lille)


L’équipe, de gauche à droite :

Severin Lüthi (entraîneur), Roger Federer, Stan Wawrinka,

Marco Chiudinellii, Michaël Lammer


Quelques-unes des 100 anecdotes :

            A 17 ans, il est allé consulter un psychothérapeute             pour apprendre à gérer ses colères sur le terrain.    

                       Il a tapé ses premières balles contre le                    garage de la maison familiale.

                              Ses parents, Lynette et Robert,                           se sont connus en Afrique du Sud.

  Son père jouait au tennis quand sa mère a dû partir à la maternité pour accoucher de Roger. Elle a appelé le club-house pour l’avertir.

  Il était végétarien jusqu’à ses 16 ans. C’est Marc Rosset qui l’a initié à la viande à l’occasion d’un repas dans un grill lors d’une rencontre de Coupe Davis.

  Ado, il avait un poster de Pamela Anderson dans sa chambre.

A l’âge de 10 ans, il a été battu 6-0 6-0 dans un tournoi juniors par un certain Reto Schmidli, devenu aujourd’hui agent de police. C’est le seul joueur à avoir infligé une humiliante double roue de vélo au meilleur joueur de tous les temps.

Il a horreur des manèges et des montagnes russes.

Il n’a jamais abandonné un seul match de sa carrière.

Sa victoire à l’US Open en 2005 lui a valu sa gueule de bois la plus mémorable. « Il m’a fallu quatre jours pour m’en remettre.

- Les créations à l’effigie de Roger Federer

1)   La Poste suisse a créé en 2007 un timbre-poste à l’effigie de Roger Federer, honneur pour la première fois                   réservé à un être vivant.

2)   En 2020 Roger Federer s’est vu décerner une pièce commémorative en argent de CHF 20.00 à son effigie             par la monnaie fédérale Swissmint (concepteur, Remo Mascherini).



3) Après la pièce en argent, toujours en 2020, la monnaie fédérale Swissmint a frappé une pièce en or                               de CHF 50.00 à l’effigie de Roger Federer, par le même concepteur, Remo Mascherini.



- Caractéristiques de son jeu

- Dans le monde du tennis

- En dehors des courts                                                              - Les citations sur Roger Federer entendues au début de      sa carrière

- Cartes-postales, enveloppes et timbres Roger Federer 

- Cartes postales signées de Roger Federer

- Poster dédicacé par Roger Federer

Coupe Davis Suisse-Belgique en 2004 à la patinoire de Malley  à  Lausanne, Roger Federer et Coralie Sauser, nièce de l’auteur

- Autres dédicaces de  Roger Federer


1)  Sur le livre photos de l’auteur (120 pages) remis à Roger Federer concernant ses victoires aux           Grands Chelems de Roland-Garros et Wimbledon en 2009



2) Sur le premier ouvrage de l’auteur retraçant le début de la carrière de Roger Federer, sorti de            presse en 2012 auprès  des Editions Attinger à Hauterive


      3) Sur une photo des Jeux olympiques de Londres 2012, Fatima Montandon et Marc Oswald     aux côtés de Roger Federer




- Extrait livre-photos 300 pages Finale Coupe Davis                Lille avec page dédicacée de chacun des quatre joueurs      de l'équipe (Roger Federer, Stan Wawrinka, Marco                Chiudinelli, Michaël Lammer) et de l'entraîneur Severin        Lüthi


Livre-photos de l’auteur sur la Finale de la Coupe Davis à Lille des 21‑23 novembre 2014, 1ère page de couverture


Livre-photos de l’auteur sur la Finale de la  Coupe Davis à Lille des 21-23 novembre 2014, dédicace de Roger Federer


Livre-photos de l’auteur sur la Finale de la  Coupe Davis à Lille des 21-23 novembre 2014, dédicace de Stan Wawrinka


Livre-photos de l’auteur sur la Finale de la  Coupe Davis à Lille des 21‑23 novembre 2014, dédicace de Marco Chiudinelli


Livre-photos de l’auteur sur la Finale de la  Coupe Davis à Lille des 21‑23 novembre 2014, dédicace de Michaël Lammer


Livre-photos de l’auteur sur la Finale de la  Coupe Davis à Lille des 21‑23 novembre 2014, dédicace de Severin Luthi


- Portraits de Roger Federer et compte  rendus sur le « Maître» de Thierry Marcante pyisiothérapeute de l'équipe suisse de Coupe Davis de 1997 à 2011


Portrait de Roger Federer au crayon (Danièle Cavart, 2015)



Portrait de Roger Federer au crayon de couleur (Mohammed Boulama, 15.02.2021): Roger Federer brandissant le trophée de son 20ème Grand Chelem (Australian Open 2018)



            Compte-rendu de Thierry Marcante (préface de l'ouvrage de 2012), à l'époque physiothérapeute de  l'équipe de Suisse de Coupe Davis (de 1997 à 2011)

 

Le livre de 2012 n'étant plus disponible, c'est la magnifique préface de cet ouvrage qui est reproduite ci-dessous in extenso avec l'autorisation de son auteur :

 

Ma première rencontre avec Roger : 1998, La Corogne, Espagne, Coupe Davis, Roger, jeune talent de 17 ans, pour l'occasion simple sparring-partner.

 Vif, dynamique, mobile, joyeux, il ne tenait pas en place, même sur la table de massage, après dix minutes de soins, la question fusait: « Bon, tu as fini » Déjà différent !

Nos retrouvailles se faisaient au rythme des rencontres de Coupe Davis, tous les trois, quatre ou six mois, ce qui m'a permis de voir l'évolution de ce gamin de 1998 à ce moment d'homme qu'il est aujourd'hui. A chacune des semaines passées ensemble, je pouvais décerner une nouvelle qualité qu'il avait développée. Une meilleure concentration pendant l'entraînement une écoute plus attentive de son entourage technique, même si parfois il n'en donnait pas l'impression, une organisation de son temps de plus en plus judicieuse, entre matches, entraînements, médias, sponsors, obligations de no 1 mondial supporters à tout coin de rue, Mirka..., jass, et Play Station ! Autre évolution, moins de perte d'énergie dans le « lancer de la raquette », phénomène relativement fréquent dans ses jeunes années. Il a aussi appris à gérer son agenda annuel de façon magistrale en s'octroyant des moments de récupération qui lui permettent d'éviter de maintes blessures de surcharge et de se maintenir en excellente santé. N'a-t-il pas joué tous les Grands Chelems depuis l'an 2000 ? !

Tout cela avec une décontraction déconcertante pour le commun des mortels. Avec parfois un petit coup de stress, comme ce jour de septembre dans un hôtel new-yorkais, le taxi coffre ouvert, les bagages « presque » prêts pour sauter dans un avion, sur un coin de table, nous voulions absolument finir notre partie de cartes, dans des rires saccadés et un peu fous ! Banal me direz-vous ? Pas vraiment vous rétorquerai-je, car Roger sait prendre ce qui est bon pour lui et se rendre la vie agréable au travers de toutes ces contraintes de star et de citoyen du monde bourlinguant à ses quatre coins. Une phrase de Roger que j'adore et que   l'on retrouve dans ce livre montre son extrême lucidité et, en même temps, on sent de la dérision. Après un match il a dit : « A un moment, j'ai même rigolé tellement je jouais bien. » Fabuleux !

Mais la qualité de Roger qui m'impressionne le plus, hormis bien sûr son talent tennistique inégalable à l'infini (si j'ose l'affirmer !), c'est la gestion de son énergie. Sur un court il donne son maximum pendant un point et la seconde suivante, il récupère, reste calme, point gagné ou perdu, il se concentre sur le suivant. Sur la chaise, moment privilégié de détente, posé tranquille, gestes maîtrisés, économes, analyse le jeu de l'adversaire et retour sur le terrain d'un pas assuré. Il est le même hors du court, il fonctionne dans une sorte de bulle de sérénité, de calme, d'énergie canalisée et de confiance qui se répercute sur son entourage.

Une rencontre de Coupe Davis avec ou sans Roger n'est pas tout à fait pareille. Son charisme, son aura, son talent naturel de leader sans en avoir l'air imprègnent toute une équipe d'un capital confiance fantastique qui peut amener un groupe au sommet. Disponible, motivateur, équipier modèle, il peut sublimer les personnes qui le côtoient, et celles-ci, naturellement, le lui rendent bien. Sans parler du plaisir qu'il procure à tous, lorsqu'il nous régale de son tennis flamboyant agrémenté sa légèreté d'exécution et de l'originalité de ses coups, dont il a d'ailleurs inventé une partie.

Ayant eu la chance de suivre les joueurs suisses lors des Grands Chelems de 2000 à 2003, j'ai ri avec Roger, j'ai aussi pleuré avec lui après certains matches chargés d'émotions. Mais les plus fortes en sa compagnie furent celles du jour de sa victoire historique contre Pete Sampras, en 2001 à Wimbledon.

De la première à la dernière minute de cette journée, je garde tout en mémoire. Plus particulièrement l'échauffement  d'une demi-heure avec Nicolas Kiefer, quand ce dernier a dû quitter le court quelques instants pour changer son short bleu (le blanc étant obligatoire à Wim' même à l'entraînement !) et là, Peter Lundgren (son coach du moment de noir vêtu !) m'a donné (J'étais tout de blanc vêtu !) sa raquette pour aller taper des balles avec Roger devant 400 personnes accourues afin de voir la star et hilares d'assister à cette situation invraisemblable et … inoubliable pour moi. Quelques heures plus tard Roger Federer s'agenouillait dans l'ivresse de la victoire. La soirée se termina par un dîner dont j'ai oublié le contenu de peu d'importance ce jour-là mais la rencontre fut décortiquée de « ready » à « game set and match Federer » par tous les convives. Et au jeu des statistiques (pourcentage premiers services, aces, breaks, etc.), je fus presque incollable tant j'avais été immergé dans ce match palpitant et ses cinq sets d'anthologie.

J'ai juste envie de dire « Merci Roger ! pour tous ces grands moments de vie que tu as fait vivre aux fans de sport et au monde entier par la beauté de ton jeu, ton exemple pour la jeunesse ta modestie qui n'a d'égal que ton talent et tes émotions que tu ne peux retenir une fois le match terminé ».

Ma première rencontre avec Jean-Denis : 21 septembre 2008, Lausanne, Coupe Davis, Suisse-Belgique, apéritif des supporters de l'équipe de Suisse, Jean-Denis, les bras chargés de trois magnifiques albums confectionnés par ses soins et retraçant toute l'épopée de la médaille d'or conquise aux Jeux olympiques par Roger Federer et Stan Wawrinka. Jean-Denis, qui essaie de se frayer un chemin pour approcher ses idoles. La foule, excitée, les barrages de sécurité, sans issue... ! Je l'aborde, il me présente ses créations. Superbe ! Touchant !

Je décide de l'emmener derrière les barrières et de le présenter à Roger et Stan. Accueil chaleureux des deux joueurs qui reçoivent chacun un album illustrant leur parcours olympique au travers de photos, d'articles et de commentaires, le tout accompli à la perfection Ils lui dédicacent, avec un grand sourire le troisième volume. J'ai vu le bonheur dans les yeux de Jean-Denis !

Depuis ce jour-là, Jean-Denis m'a époustouflé par l'émotion qu'il dégage quand il parle de Roger, il m'a stupéfié par tout ce qu'il a emmagasiné comme documents, articles, photos, statistiques de son idole et, lorsqu'il m'a proposé d'écrire la préface de cet ouvrage, je me suis senti flatté et j'ai accepté avec grand plaisir.

« Depuis ce jour-là, Jean-Denis, j'ai juste envie de te dire merci de laisser des traces d'une partie de la vie de Roger, qui ne demande rien mais qui le mérite tellement.

Avec toute mon amitié.

Bonne lecture à tous

Thierry Marcante                                                                        

Physiothérapeute de l'équipe de Suisse de Coupe Davis 1997-2011   »


L’auteur Jean-Denis Sauser

info@rf-fan.com

079 579 68 58

       

La présente publication a pu être réalisée grâce à la participation des deux partenaires suivants. Merci de les soutenir, Vous pouvez consulter leurs sites internet en cliquant sur les liens ci-après :  Pose Tous Bois SA, Neuchâtel  et Buffet de la Gare Chang-Thai, Chambrelien. Par ailleurs la page Facebook du Buffet de la Gare Chang-Thaï peut être consultée en cliquant ici.