jeudi 28 juin 2012

Sport - La Raiffeisen Trans VTT à Rochefort


Pour une grande première à Rochefort, la Raiffeisen Trans s'est déroulée dans des conditions optimales. Le parcours s'est avéré à la fois technique et roulant, pour le plus grand bonheur des spectateurs et des plus de 400 cyclistes classés à l'arrivée de la course principale. Les organisateurs tirent d'ailleurs un bilan positif et n'excluent pas une nouvelle étape de la Trans à Rochefort dans quelques années.

La journée avait bien commencé avec un beau soleil matinal qui augurait une belle fête pour la suite. Les hommes de Sportplus se sont affairés tôt déjà pour monter les tentes et autres installations nécessaires à la bonne tenue de la course. Les organisateurs nous ont d'ailleurs expliqué que : "le site du collège de Rochefort est particulièrement adapté pour une étape de la Trans car tout se trouve concentré dans un même endroit ce qui facilite le montage".

Les Kids en actions ...
Les enfants nés en 2002 et plus jeunes ont été les premiers coureurs à s'élancer sur le coup des 16h. Un parcours de 3 kilomètres environ a mené les vététistes en herbe jusqu'à une arrivée très bien aménagée dans la partie finale pour offrir du spectacle aux spectateurs (quelques chutes sans importance ont été à déplorer).

A 19h précises, la course principale (14.96 km, + 411m) a démarré. Par bloc de 100 coureurs, les 400 cyclistes se sont élancés par la route cantonale en direction des Grattes. Une montée roulante qui a eu le mérite d'étirer le peloton, les cadors occupaient d'ailleurs déjà les premières positions au moment de traverser les Grattes-de-Bise. Ils ont ensuite clairement fait la différence dans les parties techniques à l'image de Nicolas Lüthi, vainqueur du jour, qui déclarait : "Je n'ai posé le pied à terre qu'à une seule reprise". La majorité des populaires ne peuvent pas en dire autant. Bien que technique et boueux, le parcours a tout de même été bouclé à une moyenne de plus de 25 km/h par le coureur du Team Cycle Prof.

Dans le sillage de Nicolas Lüthi suivent Romain Bannwart (un junior promis à un bel avenir) ainsi que Bryan Falaschi et Christophe Geiser (tous Team Cycle Prof). Chez les dames, c'est Florence Darbellay qui s'est imposée et qui accroît encore son avance sur ses poursuivantes au général avec désormais un confortable matelas de plus de 10 minutes sur sa première dauphine. L'ensemble des classements (scratch et par catégorie) se trouvent ici.

Tout au long du parcours, les habitants étaient venus nombreux pour encourager les coureurs, notamment dans la difficile montée de l'Erable. Ils étaient tout autant nombreux après la course au stand à saucisses et autres ventes de pâtisseries puisque les denrées commençaient à manquer en fin de soirée, signe de la réussite de l'étape. 

L'évènement a été un succès pour les organisateurs
Après la course, Michel Sinz, le co-organisateur de la course, tire un bilan positif de cette étape : "La plupart des coureurs ont pris du plaisir, c'est le principal". Au niveau de l'organisation, les infrastructures existantes (la salle de gym principalement) combinées aux infrastructures de Sportplus (les douches mobiles) ont parfaitement répondu aux attentes des organisateurs. Ces derniers ne ferment pas la porte à une nouvelle étape à Rochefort dans les années à venir bien qu'il soit toutefois certain que la Raiffeisen Trans ne fera pas halte à Rochefort lors de l'édition 2013.

Rochefort-News adresse un coup de chapeau aux organisateurs (qui n'ont terminé les rangements que tard dans la soirée) et souhaite remercier toutes les personnes qui ont oeuvré pour faire de cet évènement une réussite !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire