dimanche 13 décembre 2015

Politique - Conseil général du 11 décembre 2015

Les nouveaux citoyens de la commune (de g. à dr.) : Taylor Hofmann, Rosina Hurter,
Sophie Burri, Noémie Nussbaum & Jordan Audétat (crédit : Nadja Hofmann).
Ce vendredi 11 décembre 2015, un Conseil général composé de 18 membres s'est rassemblé. Au menu de la soirée, un point sur la récente fusion, l'élection d'un nouveau conseiller communal, ainsi que l'accueil des nouveaux habitants.

Tous les objets ont passé la rampe

Le premier objet concernant l’adoption du nouveau règlement communal sur les finances a été accepté avec 17 voix et une abstention. Comme le recommandait le Conseil communal, les conseillers communaux ont retenu la variante 2 qui «offre une plus grande marge de manœuvre».

La demande de crédit de CHF 45'000.- qui va servir à couvrir les coûts de fonctionnement associé aux travaux relatifs à la première étape de Plan directeur général du Val-de-Ruz a également été acceptée par le Conseil communal, à l’unanimité, avec 18 voix.

Le crédit supplémentaire de CHF 60'000.- relatif au remplacement de la cuisine du BCP en vue d’agrandir le local matériel a suscité de nombreuses discussions et a finalement été acceptée à l’unanimité, avec 18 voix.  

Le quatrième objet concernant la dissolution du Syndicat intercommunal pour le traitement des eaux usées Montmollin-Rochefort a passé la rampe à l’unanimité, avec 18 voix.

Le dernier objet qui consistait en une réponse du Conseil communal à la motion «De sérieuses inquiétudes concernant le maintien de la Gare de Montmollin-Montezillon» a aussi été étudié. Le classement de la motion a été voté à l’unanimité, avec 18 voix.

Une fusion qui a surpris en bien

Le président du COPIL Tony Perrin a souligné avoir été impressionné par l’ampleur du OUI à la fusion Rochefort /Brot-Dessous, avec un «score quasi soviétique», même s’il aurait souhaité davantage de participation des citoyens rochefortois. «Nous l’avons fait !», a souligné avec emphase le conseiller général. Il a tenu aussi à souligner que c’était un investissement, puisque par 1 franc investi, la commune en a gagné 17 grâce à l’aide à la fusion. Tony Perrin a remercié tous les participants à ce projet, que ce soit les conseillers généraux qui ont assisté à toutes les séances de travail ou les conseillers communaux et personnes impliquées dans le processus.

La nouvelle Commune de Rochefort prendra forme au 1er janvier 2016. «Nous avons peu de temps. Il faut donc se mettre au travail tout de suite et déjà placer des jalons». Les 6 premiers mois la nouvelle Commune fonctionnera à 6, avec l’actuel administrateur de Brot-Dessous, Adrien Laurent.

Quant aux prochains investissements de cette nouvelle entité, ce sera la nouvelle législature, élue le 5 juin 2016, qui décidera de l’usage de l’argent reçu.

Un nouveau conseiller communal

En remplacement de Grégory Jeannet, démissionnaire, deux candidats ont été proposés: M. Antoine Lazeyras, conseiller général, qui selon son parti, le Parti Socialiste, a su prouver ses capacités ces dernières années, notamment concernant sa connaissance des problèmes environnementaux. Le GER a quant à lui proposé la candidature de M. Sébastien Barraud qui a prouvé au groupe la capacité à tenir ses engagement de par ses compétences dans la commune.

Il a été souligné qu’il fallait avant tout se pencher sur les qualités du candidat, tout en respectant la volonté populaire. Au premier tour, M. Lazeyras a obtenu 9 voix, M. Barraud 8, et 2 voix ont été attribuées à un non-candidat. Au 2e tour, M. Lazeyras a obtenu 11 voix et M. Barraud 8. La majorité absolue étant à 10, c’est le candidat des Grattes qui a été élu.

Parmi les communications du Conseil communal, il a été proposé de mettre sur pied une cérémonie des Mérites sportifs et culturels. Cette proposition va être étudiée.

Le nouvel horaire entrant en vigueur le 11 décembre a suscité de nombreux soucis. Le Conseil général s’est joint au Cercle scolaire de Cescole pour améliorer des horaires inadaptés aux horaires d’école. Après de nombreuses négociations, une solution satisfaisante a été trouvée pour la plupart des élèves concernés. 

Accueil des jeunes citoyens ayant atteints leur majorité en 2015

Ils étaient 5 jeunes citoyens ayant fêté cette année leurs 18 ans à répondre à l’invitation du Conseil communal. Le Président du Conseil général, Jean-Michel Künzi, leur a notamment expliqué que «les règles du jeu se modifiaient et que désormais ils pouvaient s’exprimer sur la vie de leur Commune». Une habitante de la commune ayant été naturalisée a également pris part à cette cérémonie et au repas qui a suivi.

/NHO

Aucun commentaire:

Publier un commentaire