lundi 9 décembre 2013

Evènement - Conseil général du 13 décembre 2013


Le prochain Conseil général sera le dernier de l'année, traditionnellement dévolu à l'approbation des comptes de fonctionnement de l'année suivante. Les perspectives sont plutôt positives.

Ce budget tient compte notamment de la baisse du coefficient fiscal décidée dans le courant de l'année (-3pts) et comporte encore quelques incertitudes dont la clé de répartition appliquée aux impôts du canton et des communes.

De manière générale, le Conseil communal se fixe les objectifs suivants :

- Maintenir des finances communales saines, à tout le moins proches de l'équilibre
- Stabilisation d'une fortune communale équivalente au moins à une levée d'impôts (actuellement : 3.067 mio)
- Maintien, voire diminution, de la dette de la collectivité (actuellement : 4.75 mio)
- Assurer les prestations et devoirs auxquels la Commune est astreinte
- Assurer un entretien rationnel des infrastructures et bien communaux

Le Conseil communal souhaite traduire sa vision en réduisant notamment le coût administratif net par habitant (285 CHF actuellement). La promotion de l'offre culturelle du village, et dans un autre registre, le raccordement des eaux usées à la STEP de la Saunerie à Colombier figurent parmi les préoccupation de l'exécutif rochefortois.

La taxe de base actuelle pour les déchets ménagers restera similaire en 2014 en raison du statut quo décidé en terme de prestations fournies par la commune. L'éventualité de rejoindre la déchèterie régionale n'a pas été retenue en raison du surcoût qu'engendrerait une telle jonction (environ 25 CHF supplémentaires sur la taxe de base).

Le prix de la chaleur (par le biais du chauffage à distance de la commune) sera réévalué par le Conseil communal lors du bouclement du compte CAD 2013. A ce moment-là, l'installation d'un filtre à particules et l'éventuelle extension du réseau sera rediscutée.

Notons encore que des investissements à hauteur de 90'000 CHF sont projetés pour des projets tels que a réfection de la cuisine du Bâtiment communal polyvalent (BCP), l'acquisition de deux appareils respiratoires pour les pompiers, l'éclairage de la Place du Collège ainsi que la mise en valeur des anciennes archives communales notamment.

Le résultat prévisible pour 2014 ne permettra pas de financer l'excédent de charge projeté pour le compte des investissements (1.07 mio). Ainsi, la commune activera le recours à l'emprunt (1 mio), option prévue dans l'ambitieux programme de législature.

Ce rapport est complété par une demande d'autorisation en vue de procéder à toutes transactions immobilières découlant de travaux exécutés dans le cadre du budget 2014.

Le dernier rapport qui sera traité vise à constituer des groupes de travail en vue de la fusion Rochefort-Brot-Dessous. Ce rapport demande la constitution de trois groupes de travail qui seront responsables respectivement de la (1) Gestion Administrative, des (2) infrastructures de réseau et de (3) l'aménagement du territoire. Chaque groupe devrait être constitué d'un membre du conseil communal et de 4 élus de chaque Commune ainsi que de 2 délégués par Commune.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire