lundi 24 septembre 2012

Politique - NON logique au RER/TransRun à Rochefort

Un train à la gare de Chambrelien, une image qui perdura dans les années à venir
Le Canton de Neuchâtel a dû se prononcer hier sur l'un des objet les plus important mais également les plus discuté du siècle. Au coeur de la votation, la commune de Rochefort a massivement soutenu le "non", logique au vu de la position de la commune dans ce dossier.

Avant ce vote déjà, les débats avaient été d'une rare intensité et nombre de concitoyens étaient encore indécis à moins de deux semaines avant le vote (33% des votants indécis). C'est finalement d'un cheveux que le "non" l'a emporté (50.29% des voix), pour le plus grand bonheur de l'UDC Yvan Perrin mais au grand dam des autorités cantonales et de la plupart des autres partis.

Un clivage haut-bas a été observé puisque l'ensemble des communes du haut du canton ont voté en faveur du TransRun alors que seuls St-Aubin et Neuchâtel ont soutenu le projet à une courte majorité sur le littoral. De son côté, Rochefort est la commune a avoir refusé le plus explicitement le projet (près de 80% de "non" soit 125 votes "oui" contre 480 votes "non") devant la Côte-aux-Fées, Montmollin et les Verrières, communes peu intégrées dans le projet du RER neuchâtelois. A noter le faible taux de participation à la Chaux-de-Fonds (46%), pourtant très concernée par le projet.
Le projet du "TransRun light"

De leur côté, les médias romands ont pratiquement tous fait mention du résultat du vote, les réactions étant très diverses avec une tendance à l'incompréhension du refus du projet : "Déchirement", "Frilosité" et "Rupture" sont les termes qui reviennent les plus fréquemment dans les différents journaux romands.

Avec ce refus, peu de solutions concrètes semblent se dessiner dans l'immédiat. Le projet le plus viable serait celui du "TransRun light" présenté par le Groupe PLR de Rochefort qui prévoit notamment un évitement de la gare de Chambrelien, la construction d'une ligne entre Champs-du-Moulin et Chambrelien, un dédoublement de la voie entre Peseux et Neuchâtel, ainsi qu'un étirement de la ligne 10 jusqu'à la gare de Chambrelien.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire