mardi 23 septembre 2014

Politique - Conseil général du 23 septembre 2014


Le Conseil général de Rochefort s'est réuni ce mardi soir à la salle Cotencher de Rochefort. L'objet qui concernait l'octroi d'un crédit destiné à la construction d'un passage sous-voie à Montmollin-Montézillon a été refusé tandis que les autres objets ont facilement passé la rampe.

Le premier objet de la soirée consistait en l'acceptation d'un crédit de 306'600 CHF destiné à la finance du passage sous-voie de la gare de Montmollin-Montézillon. De nombreuses interventions ont rythmé la discussion précédant le vote du rapport. Les conseillers qui sont intervenus ont notamment relevé "une utilisation non judicieuse de l'argent public", un conseiller n'hésitant pas à qualifier l'objet de "vol autorisé de la part des CFF".
De manière générale, ces interventions ont traduit un mécontentement tant sur la forme que sur le fond de l'objet. Plusieurs conseillers ont expliqué "ne pas comprendre la responsabilité de la commune dans le cadre de ce rapport" tout en pointant du doigt "la mise sous pression des CFF" qui doit faire face à une obligation légale qui réclame la mise aux normes de l'ensemble des passages piétonniers d'ici la fin de l'année 2014.
La tendance dégagée lors des discussions préliminaires au vote s'est vérifiée lors du vote des arrêtés relatifs au rapport. Les conseillers ont refusé le crédit de 306'600 CHF ainsi que la cession d'une parcelle de 23 mètres carrés aux CFF (13 voix contre, 2 voix pour, 3 abstentions).
Le Conseil communal a pris note de la décision du législatif rochefortois, se déclarant prêt à "combattre les intérêts de la commune".
La Commune dispose dorénavant
d'un nouveau véhicule polyvalent
Le second objet consistait en une demande de crédit de 30'000 CHF relatif à l'achat d'un véhicule communal en remplacement de l'actuel Toyota Hiace qui n'a pas passé le contrôle technique. L'objet a été accepté à l'unanimité par le Conseil général.
Le dernier objet de la soirée consistait en une proposition du Groupement de l'Entente Rochefortoise (GER) qui demandait l'augmentation de 25% à 50% de la subvention communale pour les abonnement de bus destinés aux enfants en âge de scolarité 1-7 Harmos ainsi que pour les jeunes adultes en première formation, jusqu'à 20 ans révolus.
Christine Bavaud a tenu à mettre en garde des conséquences de l'acceptation d'un tel objet en expliquant que "une augmentation de la subvention pourrait attirer davantage d'ayant droits". Une mise en garde qui n'a pas empêché le Conseil général d'accepter le rapport à l'unanimité.
Le Conseil communal s'est ensuite exprimé à propos de la Fusion entre Brot-Dessous et Rochefort. Tony Perrin a souhaité "remercier les groupes de travail qui ont œuvré durant les mois de juin et juillet dernier". Il a déclaré que "le comité de pilotage maintient jusqu'à présent le calendrier fixé et devrait rapidement finaliser la convention d'ici à la fin de l'année". Il conclut en expliquant que "l'objet devrait être soumis à l'approbation du Conseil général dans le courant 2015".

/CHO

Aucun commentaire:

Publier un commentaire