vendredi 30 novembre 2018

Sports | Deux rochefortois vivent le sport au cœur de l’été africain

Les deux compères sur la piste d'athlétisme en herbe de Potchefstroom
Débuté il y a quelques jours, le camp d’entraînement automnal organisé par Laurent Meuwly, coach national d’athlétisme, à Potchefstroom (Afrique du Sud) compte sur la présence inédite de deux rochefortois, David Favre et Charlie Hofmann.


L’expression « le Monde est petit » aura sans doute rarement fait autant de sens, tant la probabilité de retrouver deux rochefortois dans un lieu si éloigné de notre belle commune du pied de l’Arc jurassien est faible. En effet, rien ne prédestinait David Favre (25 ans) et Charlie Hofmann (25 ans) à se retrouver au cœur de l’Afrique pour une migration sportive automnale inédite.

Organisé sous la houlette de Laurent Meuwly (entraîneur national du 100m, 400m haies ainsi que du 4x100m et 4x400m féminin), le traditionnel camp d’entrainement automnal de Swiss Athletics regroupe de nombreux athlètes du pays, mais également du continent européen (Lituanie, Croatie, Finlande, Suède et Espagne notamment). Afin de gérer ce groupe d’athlètes, David Favre a proposé ses services au coach Laurent Meuwly dans le cadre de son Bachelor en Sciences du Sport qu’il réalise à Macolin. Une formation qui demande aux étudiants de réaliser entre 4 et 8 mois de stage dans le domaine sportif.

David Favre conseille les athlètes de l'équipe suisse avant, pendant et
après les entrainements (à l'image de Ajla del Ponte, ci-dessus)
L’occasion était donc belle pour David de rejoindre Laurent Meuwly, via la Fédération Suisse d’Athlétisme, dans le cadre de ce camp. Dans son quotidien sud-africain, David entraine et côtoie ainsi des athlètes de haut niveau tels que Léa Sprunger (Championne d’Europe de 400m haies cet été à Berlin) ou encore Kariem Hussein (Champion d’Europe de 400m haies à Zürich en 2014).

De son côté, Charlie a rejoint l’Afrique du Sud dans le cadre d’un projet sportif mené avec son amie Rachel Pellaud (23 ans), athlète internationale de 400m. Tous deux, ils poursuivent leur rêve de devenir un jour athlètes de haut niveau dans un contexte favorable à la performance sportive. Tandis que Rachel vivra la majorité de son hiver en Afrique du Sud, Charlie poursuivra sa route vers le Kenya (entre janvier et mars) dans un contexte plus favorable aux coureurs de fond. Plus d’informations concernant le camp de Charlie et Rachel ici.


Les entraînement s’enchainent au rythme élevé de 8 à 10 séances par semaine (1h à 2h par séance) et ceci jusqu’à début décembre. La route des deux compères rochefortois se séparera ensuite pour, qui sait, se retrouver peut-être plus tard dans l’hiver.


/CHO

Dossier photographique :


David dans la salle de force du High Performance Institut de Potchefstroom

David prodigue de précieux conseils aux athlètes suisses
et internationaux (ici une athlète finlandaise)
Charlie à l'entrainement avec l'athlète internationale lituanienne
de 800m Egle Balciunaite (15ème des Mondiaux de Londres 2017)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire