mardi 30 avril 2013

Politique - Conseil général du 30 avril 2013


Il a notamment été question du nouveau passage à niveau sécurisé de Chambrelien
De nombreux objets ont été débattus par le Conseil général, ce soir à la Salle Cotencher de Rochefort. Le principal objet concernait la baisse du coefficient fiscal mais ce n'est de loin pas le seul objet qui a été traité puisqu'il a également été question de l'approbation des comptes 2012 et la présentation du plan de législature pour la période 2012-2016.

Premier objet soumis, le rapport concernant les comptes 2012 de la commune ont été unanimement salués par les partis qui ont relevé à la fois l'excellent travail effectué par l'Administrateur, le Conseil Communal et la Commission financière tout en se félicitant de la bonne santé des comptes communaux (4'860'039 CHF de charges et 5'179'387 CHF de revenus pour un excédent total de 319'348 CHF).
Le rapport d'information du Conseil communal concernant la législature 2012-2016 a également séduit les conseillers. La clarté du rapport tout comme les nombreux investissements prévu pour cette période ont séduit le Conseil général.
La diminution du coefficient fiscal de 3 points (de 68 à 65 points) a quand à elle été acceptée par une large majorité (17 voix pour et 1 voix contre pour 1 abstention). Tony Perrin a relevé un "travail de longue haleine" et un "parfait suivi de la feuille de route" de la part de la commune pour justifier une telle baisse. Il a également rappelé que "le coefficient fiscal n'est pas un yoyo politique et doit donc être stable à moyen terme".
La demande de crédit inhérente à la sécurisation du passage à niveau de Chambrelien a soulevé de nombreux débats, les partis soulevant à la fois le coût élevé et le détour engendré par le nouveau tracé. Il a cependant été approuvé par 18 voix et 1 abstention.
Le nouveau règlement général de CESCOLE qui intégrait la commune de Brot-Dessous dans son cercle tout comme le rapport relatif aux transactions immobilières à intervenir dans le cadre de la réalisation du trottoir de Chambrelien ont été accepté unanimement et sans aucun débat par le Conseil général.
La motion déposée par le groupe PLR qui visait la création d'un local des jeunes a finalement été classée en raison de contraintes légales, financières et structurelles.
Le GER a déposé ce soir une motion d'urgence visant à implanter un shop/bar à café sur le territoire communal, motion qui a été retiré par le GER avant d'être réitéré dans la rubrique "divers". La question sera étudiée par la commission de promotion économique de la commune.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire