mercredi 2 octobre 2019

Sport automobile: Un ressortissant de la commune de Rochefort se distingue


Une première : un citoyen rochefortois au départ du      Rallye international du Valais du 17 au 19 octobre 2019

Le pilote de Chambrelien Christophe Hurni (56 ans), Champion du monde et d’Europe 2018 du Ferrari Challenge au volant d’une Ferrari 488, après un excellent début de saison en monoplace lors du Championnat français de Trophée Tourisme Endurance (TTE), notamment par une double victoire à Dijon, a décidé de se lancer un nouveau défi, participer à des rallyes, branche du sport automobile qu’il n’avait pas touchée jusque-là.




                           Christophe Hurni et Jérôme Dégout aux côtés de la voiture                             qu’ils piloteront lors du Rallye international du Valais



C’est ainsi que le pilote neuchâtelois participera à l’épreuve mentionnée en titre de la présente publication avec en qualité de co-pilote le très expérimenté ressortissant français Jérome Dégout, au volant d’une Skoda Fabia R5 du Team Balbosca. 

Pour se préparer à l’épreuve valaisanne, Christophe Hurni et Jérôme Dégout ont disputé le Rallye de Fayence, en France voisine.

Questionné par Sport-Auto à quelques jours du départ du Rallye international du Valais, Christophe Hurni a répondu comme suit aux questions qui lui ont été posées :

Q1 : Pour les personnes du monde du rallye qui ne te connaissent pas encore, peux-tu présenter ta carrière dans le sport auto ?

R1 : « Je suis un pilote automobile depuis 1983. J’ai participé à de nombreuses courses internationales de haut niveau en monoplace et en GT. En novembre 2018, je suis devenu champion d’Europe et du Monde du Ferrari Challenge. Je compte entre 500 et 600 départs en sport automobile. »

Q2 : Qu’est ce qui t’intrigue dans le rallye ?

R2 : « J’ai envie tout simplement de découvrir une nouvelle discipline. J’ai également envie de me faire plaisir au volant d’une belle voiture. » 

Q3 : Comment s’est déroulé le Rallye de Fayence ?

R3 : « Le rallye de Fayence s’est bien déroulé. Les débuts étaient évidemment compliqués même si je le savais. Je ne m’attendais pas à ce que j’arrive et que je sois directement dans le haut du classement. Ce rallye a été pour moi un test grandeur nature. J’ai eu la chance d’être copiloté par Jérôme Dégout qui m’a beaucoup aidé et conseillé. Un pilote de circuit ne plonge généralement pas dans les cordes et là j’ai très rapidement compris que je n’aurai pas le choix. Ce fut une belle découverte car je ne connaissais absolument pas le parcours. J’ai commencé avec un 60ème temps scratch. Puis au fur et à mesure du rallye, je suis parvenu à grignoter des places et a terminer avec une 24ème place dans la dernière spéciale. »

Q4 : Quel sera ton programme pour le futur ?

R4 : « Je serai au départ du Rallye du Valais au volant de cette même Skoda Fabia R5. Mon but est de continuer à progresser tout en me faisant plaisir.  Un autre objectif est évidemment de rallier l’arrivée finale à Sion. J’ai la chance d’être bien entouré avec Grégoire Hotz qui me donne des conseils et Jérôme Dégout qui a une folle expérience du rallye. »

Souhaitons à ce très sympathique équipage un très bon rallye. Nous reviendrons ultérieurement sur cette participation, notamment en publiant le communiqué de presse du team au sujet de cette course.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire