dimanche 9 juillet 2017

Sport - 15ème édition du Trophée des Rochers deTablettes

Gilles Aeschlimann (2ème scratch), Marc Lauenstein (1er) et Dorian Buschini (9ème).
Ce samedi 8 juillet s'est déroulé la 15ème édition du Trophée des Rochers de Tablettes. Au terme des 15,8 km (+830 m) du parcours-anniversaire, c'est le local Marc Lauenstein qui s'impose. Au passage, les organisateurs rochefortois enregistrent un nouveau record de participation.

Sur la ligne de départ de l'épreuve, ils sont nombreux ; 216 coureurs exactement (ancienne marque de référence de 175 coureurs établie en 2014), prêts à s'élancer à l'assaut des Tablettes. Les chaussures Salomon ont la côte, tout comme les équipements 'compressés' utilisés par les coureurs lors des trails. Il faut dire que l'épreuve du jour y ressemble : 15.8 km dénivelés, trails et vertigineuses descentes, parfois sur des escaliers naturels.

A 14h30, le départ est donné. Contrairement aux précédentes éditions, le peloton ne se décante pas lors de la montée en direction des Grattes et à l'exception des 'cracks' qui courent en solo, de véritables 'wagons' de coureurs s'élancent à l'assaut des pourcentages vertigineux des Tablettes.

Dans la première partie de la montée, Julien Fleury (2ème à ce moment-là) revient sensiblement sur Marc Lauenstein - parti très rapidement - avant de devoir baisser pavillon dans la seconde partie de l'ascension menant aux Rochers de Tablettes. Après la redescente sur l'hôtel-Restaurant de la Tourne, il voit revenir sur lui le loclois Gilles Aeschlimann qui expliquera plus tard avoir "fait la course de sa vie" (2ème final).

Devant, Marc Lauenstein a donné à son habitude une magnifique impression d'aisance. Pourtant, tout n'a pas été si simple pour le Champion du Monde des courses de montagne 2009 : "Je me situais sans cesse entre la zone de confort et celle de l'effort [...] j'ai dû m'efforcer de maintenir le rythme". Au final, il boucle l'épreuve dans un excellent chrono de 1h13'17". Premier Junior, Ivan Buonocore termine 4ème (1h18'48").

Chez les dames, Laurence Yerly a simplement survolé l'épreuve en se permettant le luxe de terminer 6ème (!) scratch dans un chrono de 1h23'15", soit plus de 8 minutes d'avance sur Eléonore Paupe (1h31'49") et Margaux Deagostini (1h32'30").

Globalement, les coureurs interrogés se sont révélés très satisfaits. Michaël et Daniele, deux lausannois venus aux Tablettes en préparation d'une épreuve à fin-juillet ont ainsi affirmé que l'épreuve est "l'une des plus belles" à laquelle ils ont pris part. Des lauriers que sauront apprécier les organisateurs rochefortois qui n'ont pas encore décidé s'ils maintiendrait la distance de 16 km en 2018. Une réponse que doivent apporter les coureurs eux-mêmes, via le sondage qui a été mis en place.

Les organisateurs tirent un bilan très positif de la manifestation, dont les classements se trouvent ici.

/CHO

Articles liés :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire